Une nouvelle marque de shiratakis (konjac) en grande surface ! (+ des recettes de cuisine so easy par des chefs)

IMG_0663

La marque Gerlinéa se lance sur le créneau du konjac et propose des shiratakis de konjac (donc sous forme de pâtes, pour remplacer grosso modo les spaghetti) et du gohan de konjac (« riz de konjac ») pour remplacer… le riz. Super faciles à trouver dans tous les supermarchés, ils débarquent petit à petit donc ne vous impatientez pas si tous les produits ne sont pas encore référencés à côté de chez vous… ils le seront demain ou la semaine prochaine !

IMG_0662

La recette du « risotto » à base de gohan de konjac (90% de calories en moins par rapport au « vrai » riz !), en photos et vidéos avec un chef, cliquez ici.

La recette de deux woks de « pâtes aux légumes et poulet » à base de shiratakis de konjac (93% de calories en moins par rapport aux « vraies » pâtes, et zéro gluten !), en photos et vidéo avec un chef, cliquez ici.

 

 

Un « risotto » aux champignons super extra light !

IMG_0642

Le risotto, comme chacun sait, se prépare avec du riz. Mais en mode super minceur, il se prépare aussi avec du « riz de konjac » (le gohan de konjac), c’est à dire avec du konjac coupé en minuscules morceaux, comme du riz. Et vraiment, c’est hyper délicieux.


Les avantages :

- zéro calorie ou presque.

- extra digeste.

- super minceur, super coupe-faim.

- 100% naturel (ce sont des fibres solubles de konjac, cette racine japonaise tradi)

- cuisson super express : 2 minutes pour le gohan (faites tremper dans une passoire plongée dans une casserole d’eau frémissante) + 1 minute dans la poêlé où il rejoint les champignons.

- toping : quelques noisettes pour le croquant, ça c’est génial. Sinon ce que vous voulez : du parmesan, des petits pois qui croquent, des pointes d’asperge…

Hop, bon app !

Vous trouverez le gohan de konjac en grande surface pour 3,50 €, Gerlinéa.

Plein d’autres recettes à base de konjac sous toutes ses formes dans le livre Mes recettes magiques au konjac et aux shiratakis ainsi que dans le livre (à paraître) Mes petites recettes magiques coupe-faim.

Deux poêlées de shiratakis de chef…. hmmmm, yummy!

IMG_0649

Deux poêlées de shiratakis de konjac mijotées par un chef, ça change tout ! Dans les deux cas, même principe :

- Versez vos shiratakis dans un récipient pour qu’ils « prennent l’air » et se déplient.

IMG_0625

- Faites tremper vos shiratakis 2 minutes dans une passoire plongée dans une casserole remplie d’eau frémissante.

IMG_0644

- Versez les ensuite directement dans une poêle où mijotent quelques légumes croquant finement taillés.

IMG_0646

Rien n'empêche d'ajouter un filet d'huile d'olive...

Rien n’empêche d’ajouter un filet d’huile d’olive…



Il n’ a pas plus light (seules les calories des légumes comptent puisque les shiratakis n’en apportent quasi pas!) et c’est trop… yummy (= « trop bon, trop délicieux » !)

Rien n'empêche d'ajouter quelques cubes de mangue fraîche au dernier moment!

Rien n’empêche d’ajouter quelques cubes de mangue fraîche au dernier moment!

Je me souviens, il y a quelques années de cela, les shiratakis étaient tellement nouveaux dans le paysage culinaires français que la plupart des chefs, même réputés créatifs, ne savaient pas quoi en faire. Résultat ils ne les mettaient pas en valeur, et nombre de mes proches me disaient « bof, je ne trouve pas ça terrible ». Aujourd’hui, 100% des personnes présentes à cet atelier de cuisine étaient enthousiastes et redemandaient une part au chef, ravi de leur en servir une toute chaude. Que de chemin parcouru ! Pourtant, ce chef, il y a un mois, n’avait jamais entendu parler du konjac; il l’a découvert à l’occasion de la préparation de cet atelier et c’est bien amusé avec, comme il me l’expliquait. C’est nouveau, c’est rigolo, et très bon si on sait le préparer et y adjoindre des aliments de texture croustillante ou croquante, comme les noisettes.

IMG_0663

Vous trouverez les shiratakis de konjac en grande surface pour 3,50 €, Gerlinéa. D’autres marques en proposent, comme Karelea.

Plein d’autres recettes à base de konjac sous toutes ses formes dans le livre Mes recettes magiques au konjac et aux shiratakis ainsi que dans le livre (à paraître) Mes petites recettes magiques coupe-faim.

Un atelier finger food + religieuse au yuzu 100% Japan eat good !

IMG_0464

Japan eat good est de retour ! L’année dernière, carton. Cette année, super gros carton en vue ! Parmi les animations, le cours de cuisine version fingers food (comme celui que je viens de suivre _ voir photos) sera proposé à l’Atelier des sens, à Paris. Et en plus, gratuitement !

Autant vous dire que les deux cours prévus pour février sont déjà complets, mais il en reste en mars – ils ne sont pas encore en ligne – vous avez donc toutes vos chances. N’hésitez pas un quart de seconde à vous inscrire, les recettes sont adaptées à nos palais mais réalisées avec des ingrédients vraiment très très japonais : du « vrai » yuzu, de la « vraie » sauce soja… franchement, c’est le jour et la nuit avec ce que l’on trouve habituellement en grande surface.

Sur le site de l’Atelier des Sens, lisez bien les intitulés des cours, car si c’est l’atelier « religieuse au yuzu » sur lequel vous fantasmez (et je vous comprends), c’est plutôt dans la catégorie des cours « pâtisserie, choux, religieuses » qu’il faut s’inscrire (pas gratuits, eux). Si c’est pour la brochette de saumon au sésame est les samosas revisités version Japon, vous êtes au bon endroit.

Pour info, sur les photos, en blanc, c’est le chef Jean-Baptiste et en gris, le chef Jean-Luc.

Je suis priée de m'occuper de la citronnelle...

Je suis priée de m’occuper de la citronnelle…

... et de préparer mes samosas...

… et de préparer mes samosas…

IMG_0421

... et de faire de jolies assiettes !

… et de faire de jolies assiettes !

... et de glacer mon petit chou à planter sur la religieuse.

… et de glacer mon petit chou à planter sur la religieuse.

Vidéos : les meilleurs râmens du monde par les meilleurs chefs du monde

Konjac magique (le tee-shirt à rayures rouges !) au beau milieu de la fine fleur des chefs japonais. De gauche à droite : Mimori Yoshio, Takei Kazuyuki, et tout à droite, Chihiro Miyazaki.

Konjac magique (le tee-shirt à rayures rouges !) au beau milieu de la fine fleur des chefs japonais. De gauche à droite : Mimori Yoshio, Takei Kazuyuki, et tout à droite, Chihiro Miyazaki.

 

A l’occasion de la Ramen week, nous avons eu la chance d’assister à la préparation de la pâte à râmen (oui, vous avez bien lu : à la main) par les plus grands chefs du monde. Un moment franchement hors du temps, sublime et émouvant.

Photo 24-01-2014 18 50 13

Aux commandes, vêtu de blanc, le chef Takei Kazuyuki. Sur les dernières vidéos, les autres grands chefs de la photo donnent un « coup de main » pour peser et friser les ramens. Une belle équipe d’un soir (et même d’une semaine), basée sur la modestie, l’entraide et l’immense compétence et respect réciproque… alors que « dans la vraie vie, chacun possède son restaurant au Japon ! Pour les explications, heureusement que Stéphane Paumier, animateur de l’événement, était là, car les chefs ne parlent pas un mot de français et pas vraiment anglais non plus. Ecoutez bien toutes les étapes décrites par Stéphane Paumier au fil des vidéos, c’est passionnant.









2014-01-24 19.18.36 2014-01-24 19.18.33 2014-01-24 19.18.30 2014-01-24 19.18.25 2014-01-24 19.18.21 2014-01-24 19.18.13 2014-01-24 19.16.39 2014-01-24 19.15.50 2014-01-24 19.15.38 2014-01-24 19.13.30 2014-01-24 19.07.32 2014-01-24 19.07.27 2014-01-24 19.06.37 2014-01-24 19.03.19 2014-01-24 19.01.25 2014-01-24 19.00.43 2014-01-24 18.37.28 2014-01-24 18.37.17 2014-01-24 18.37.12