Ramen week 2014 : venez goûter les meilleurs ramens du monde, c’est jusqu’à ce soir !

2014-01-24 19.48.35

Imaginez les meilleurs chefs de France – au hasard Thierry Marx, Alain Ducasse, Alain Passard, Pierre Gagnaire et quelques autres - réunis dans un seul restaurant au Japon, par exemple à Tokyo. Imaginons que pendant une semaine, là-bas, ils proposent chacun, chaque jour, leur recette revisitée et super gastronomique du « steak frites ». On peut imaginer que cela déplacerait les foules.

Petit échantillon de la file d'attente hier soir à 20h30. Ne lâchez pas, vous y êtes presque, ça vaut vraiment le coup !

Petit échantillon de la file d’attente hier soir à 20h30. Ne lâchez pas, vous y êtes presque, ça vaut vraiment le coup !

C’est exactement la même avec la Ramen week qui se déroule depuis le début de la semaine et jusqu’à ce soir : une brochette des meilleurs chefs japonais, venus proposer LE plat type du japonais : le ramen. Le ramen, ce sont des nouilles, et si comme moi cela vous évoque immédiatement un sachet de nouilles déshydratés et trop salé, oubliez : c’est comme si vous découvriez le cassoulet dans une boîte de conserve bas de gamme. Non, là, nous parlons de ramens préparés encore une fois par les meilleurs chefs du Japon, et franchement, ça vaut le détour. D’ailleurs, les amateurs n’hésitent pas à patienter jusqu’à 1h30 dehors, sur le trottoir, pour pouvoir enfin rentrer et profiter du ramen du jour, qui en plus ne coûte que 10 €, le but étant de faire découvrir la culture japonaise et non de la mettre hors de portée d’une petite bourse.

Le ramen du jour (d'hier soir, donc) : le shirakawa râmen, spécialité du chef Kazuyuki Takei, propriétaire du restaurant Tora Shokudo à Tokyo.

Le ramen du jour (d’hier soir, donc) : le shirakawa râmen, spécialité du chef Kazuyuki Takei, propriétaire du restaurant Tora Shokudo à Tokyo.

On récapitule : la Ramen week, c’est une semaine 100% ramens, au restaurant Macéo, 15 rue des petits champs, 75001 Paris. Et c’est jusqu’à ce soir, donc foncez ! Aujourd’hui, en plus, ça risque d’être plus que génial : c’est le grand final, le ramen du jour est réalisé par les 6 chefs qui collaborent à une seule recette. D’où son nom « le ramen « all star ». ça risque d’être la folie… des papilles !

2014-01-24 20.18.05 2014-01-24 20.17.58 2014-01-24 20.00.10 2014-01-24 20.00.00 2014-01-24 19.53.52 2014-01-24 19.48.44 2014-01-24 19.34.48 2014-01-24 19.24.12 2014-01-24 19.23.48 2014-01-24 18.32.35 2014-01-24 18.32.18 2014-01-24 18.11.18 2014-01-24 18.11.06 2014-01-24 18.10.53 2014-01-24 20.28.15 2014-01-24 18.34.44

Vidéos : les meilleurs râmens du monde par les meilleurs chefs du monde – Cliquez là !

Et exceptionnellement, cet après-midi, la maison de la culture et du Japon à Paris (101 bis quai Branly, 75015) propose des ateliers culinaires enfants-parents à 12h30 et 16h.

Tous les renseignements sur cet événement sur le site Ramen week.

parisramenweek_logo1

Japan attitude – et si l’on pouvait mincir avec les jeux vidéo ?

photo (2)

Le Japon manie avec une immense dextérité deux mondes apparemment opposés : la minceur et les jeux vidéos. Ce week-end, c’était le Paris Games Week, le salon français du jeu vidéo, où se pressaient des milliers de personnes de tous âges et de toutes corpulences.

photo (3)

Parmi les jeux vidéos, ceux pour garder (et retrouver !) la ligne ne sont pas les plus spectaculaires, mais sans aucun doute ceux qui vous aideraient le mieux à perdre quelques rondeurs. Il va sans dire qu’un « vrai » sport, dehors, c’est l’idéal. Mais si vous êtes un peu sédentaire sur les bords et super amateur de jeux vidéos, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable ?

photo (4)

On connaît bien sur la wii-fit dans cette catégorie, qui permet en plus de s’amuser en famille en se remuant ensemble devant un écran. Certes, la console n’est pas obligatoire pour trouver son bonheur, puisque plusieurs jeux « minceur » sont disponibles sur ordinateur ou tablette. Cependant, il faut bien avouer que sans les manettes et le matériel « pour jouer en vrai », et faire des « vrais gestes » (donc brûler des calories), les jeux vidéos « fit » perdent une grande partie de leur attrait minceur. Il existe enfin aussi des jeux en réseau et/ou en ligne type « partie de foot » mais là, c’est surtout votre doigt qui remue sur la souris, alors que le reste de votre corps reste ancré sur votre canapé : bilan calorique discutable.

IMGP9347

Et pour les super fans, que j’ai croisés sur place ou qui ont raté l’événement, quelques photos d’ambiance ci-dessous.

IMGP9372 IMGP9371 IMGP9370 IMGP9369 IMGP9368 IMGP9367 IMGP9366 IMGP9365 IMGP9364 IMGP9363 IMGP9362 IMGP9361 IMGP9360 IMGP9373 IMGP9358 IMGP9357 IMGP9356 IMGP9355 IMGP9354 IMGP9353 IMGP9352 IMGP9351

Tokyo Crazy Kawaï : un festival 100% japonais au parc floral de Paris ce week-end !

Photo 20-09-13 12 09 36Tokyo s’installe à Paris pour le week-end. Mode, design, manga, arts, nouvelles technologies, cuisine évidemment : tout ce qui constitue la culture « kwaïï » (traduisez, l’aspect « cool » de la culture au Japon, comparable au bouton « j’aime » de Facebook, selon l’organisateur de cet étonnant « salon »). Nous étions au lancement de l’événement et vous avons rapporté quelques images… qui devraient vous donner envie !

Pour la version « venez goûter le meilleur sushi du monde au Tokyo Crazy Kawaï », cliquez ici (blog Bien dans ma cuisine). 

Photo 20-09-13 13 16 10 Photo 20-09-13 12 05 24 Photo 20-09-13 12 17 09 Photo 20-09-13 12 16 13 Photo 20-09-13 12 15 36 Photo 20-09-13 12 14 38 Photo 20-09-13 12 22 19 Photo 20-09-13 12 21 27 Photo 20-09-13 12 21 17 Photo 20-09-13 12 21 00 Photo 20-09-13 12 19 27 Photo 20-09-13 12 19 17 Photo 20-09-13 12 18 48 Photo 20-09-13 12 18 28 Photo 20-09-13 12 17 59 Photo 20-09-13 12 17 54 Photo 20-09-13 12 17 22

Si vous êtes fan de tout ce qui est japonais, franchement, ne ratez pas ça (et profitez-en pour faire un tour dans le magnifique parc floral avant de repartir). Ca commence dès aujourd’hui !

Tokyo Crazy KawaïI, tous les renseignements sont ici, il n’y a qu’à cliquer.




Et si vous aménagiez chez vous un jardin japonais ?

9782212133196_h430

Voici un livre intéressant et magnifique rédigé par une paysagiste passionnée par les jardins à la japonaise. En première partie, il est question de décrypter les grands principes du jardin japonais, si éloignés des nôtres qu’un « traducteur » est bien utile ! Tailles des plantes, présence de l’eau, des pierres et objets, structure d’ensemble… tout y est détaillé mais accessible et très illustré. Puis l’auteur propose 40 projets de jardins à la japonaise, depuis le jardin promenade à celui de méditation, en passant par la rivière sèche, l’oasis dans un patio, autour des étangs, la montagne aux orchidées… Pour chaque projet, le plan exact et une photo pour vous rendre compte du résultat. Il ne vous reste plus qu’à planter du konjac !

Création de jardins d’inspiration japonaise, Marie-France Mainil, éditions Eyrolles. 26 €

Quelques images sur le sujet, cliquez ici.