Bentos : une leçon de cuisine japonaise pour ados

En feuilletant le magazine Le monde des ados (mars 2012), je tombe par hasard sur cet article « Atelier cuisine/Je cuisine japonais », que je trouve vraiment sympa et très bien fait.

Les recettes sont hyperfaciles et donnent envie de s’initier d’une part à la cuisine japonaise, d’autre part à l’art du bento, cette « boîte repas » mythique, aussi répandue au Japon que la baguette de pain et les séries TV américaines chez nous. Il faut dire que quand on a pris l’habitude de préparer son bento, pour déjeuner le midi notamment, difficile de s’en passer. C’est facile, amusant, bien meilleur que tout ce que l’on peut trouver à la cantine, bien moins cher que n’importe quel resto, et la seule façon de maîtriser ce que l’on mange en dehors de chez soi. C’est aussi une solution bien pratique, la seule vraiment « secure » en réalité, lorsqu’on est intolérant au gluten ou au lactose par exemple : on se prépare ses petits plats préférés « sans », et on croque dedans sans appréhension quand c’est l’heure de passer à table.

Le livre Bento Minceur propose 100 autres recettes et menus tout aussi faciles à faire que ceux de l’article pour ados (70 bentos, c’est-à-dire repas complets, + 10 thermos minceur). Des bentos petits-déjeuners et goûters, des bentos à base de soupe, de sandwiches, de salades, de quiches, des bentos « comme à Okinawa », d’autres 100% micro-ondables : à chacun sa formule, ses saveurs, ses trucs et astuces !