Le konjac, aide-minceur validé par les autorités de santé

Les propriétés « coupe-faim » du konjac ont-elles été validées par les autorités de santé ?

Mieux que cela. Parmi les très nombreuses demandes de la part des industriels auprès des autorités européennes pour pouvoir mettre une allégation « perte de poids » sur leurs produits, le konjac est la SEULE substance présentant suffisamment de garanties et de preuves d’efficacité coupe-faim. C’est donc la seule à avoir été reconnue comme suffisamment efficace et ayant des arguments forts pour le prouver par les experts (en dehors du régime hypocalorique et des substituts de repas) de l’Efsa (agence européenne alimentaire) !

Allégation « Perte de poids » autorisée ou non ?
– Acide chlorogénique : rejeté
– Alpha-cyclodextrin : rejeté
– Calcium : rejeté
– Catéchines de thé vert : rejeté
– Chitosan : rejeté
– CLA (Acide Linoléique Conjugué) : rejeté
– DHA : rejeté
– Édulcorants intenses (« faux sucres ») : rejeté
– EGCG (polyphénols du thé vert) + Caféine (café) : rejeté
– Fibre de son de blé : rejeté
– Glucomannan (Konjac) : Accepté
– Gomme guar partiellement hydrolysée : rejeté
– Gomme xanthane : rejeté
– Phaseolamine : rejeté
– Protéines : rejeté
– Protéines de lactosérum : rejeté
– Régime hypocalorique (450 – 800 kcal) : Accepté
– Substituts de repas : Accepté
– Triglycérides moyenne chaîne : rejeté

Ce texte est extrait du livre Mes recettes magiques au konjac et aux shiratakis.

Pour voir la vidéo avec Carole Garnier, cliquez ci-dessous.