Un « manga-bento » avec une recette magique de gelée de fruit à l’agar-agar !

L’agar-agar, gélifiant coupe faim génial 100% naturel à base d’algues, est le meilleur ami du konjac dans une stratégie minceur. Nous en avons largement parlé dans nos livres sur le sujet (La nouvelle arme anti-kilos, Programme minceur à l’agar-agar, Verrines simplissimes à l’agar-agar ou encore Mes petites recettes magiques à l’agar-agar) et l’avons cuisiné à toutes les sauces en le déclinant dans des dizaines, des centaines de recettes amusantes, faciles et délicieuses. Les médias l’adorent aussi, parce qu’il est efficace, polyvalent, bon marché et à la portée de n’importe qui, même nul en cuisine ! Des infos et des recettes agar-agar, cliquez ici !

Et voilà q’un manga entièrement dédié aux bentos nous propose une recette elle aussi très facile, qui pourrait être qualifiée de « magique » car sans sucre ajouté, simple et saine. Amusez-vous !

Nous l’avons découvert totalement par hasard dans ce livre.

Il s’agit d’un manga classique dans son genre, ce n’est pas un livre de recettes ! Si vous cherchez plein de recettes minceur de bentos (avec ou sans agar-agar), c’est ici ! En attendant, quelques pages du manga feuilleté aujourd’hui…

Les mangas à Beaubourg

Vous aimez les shiratakis, vous aimez probablement la cuisine japonaise et, presque aussi probablement, l’univers des mangas. Si vous ne le connaissez pas bien, ou si vous croyez qu’il s’agit de bandes dessinées réservées aux enfants, vous vous trompez ! Le Centre Pompidou vous offre encore pendant 1 mois et demi la possibilité de découvrir cet univers dans Planète Manga. Le 28 mai, ce sera trop tard !

Apprendre l’univers du vin grâce à un manga

Pourquoi pas un bon petit plat de shiratakis accompagné d’un verre de vin bien rouge, bien plein de polyphénols protecteurs et antioxydants ? Dans le genre « fusion food », difficile de faire mieux ! Seulement voilà, l’univers du vin peut paraître bien obscur et complexe… La série Les gouttes de Dieu (éditions Glénat) n’a qu’un objectif – et elle y parvient très bien – nous faire apprendre et aimer l’oenologie autrement. Adieu discours académiques et intellectuels, vive les émotions et les sens pour se construire une culture du vin aussi « béton » que personnelle. Chaque volume est préfacé par un spécialiste du vin, et se termine par une dégustation et des notes de l’auteur sur une dizaine de bouteilles. Et un petit lexique aussi, pour progresser à chaque fois. Une vraie réussite !

Un manga plein de konjac !

J’ai emprunté récemment à la bibliothèque ce manga vraiment sympa. Un petit bijou en fait ! Dans chacun des 18 chapitres, le héros raconte un repas au Japon : ici c’est dans une gargote, là dans un train (un bento !)… Et bien sûr, impossible de passer à côté du konjac, notamment des shiratakis.

Une BD unique, à lire comme on « voit et revoit 10 fois un film qu’on aime. Un film d’Ozu ou de Truffaut (…). Lu comme on lit trop souvent une BD, à la va-vite, en surfant sur les images, vous passeriez à côté du meilleur. Comme on boit un grand vin, oui c’est ça, imaginez un grand bourgogne, ou même pas… disons un honnête Valençay »*, indispensable si vous appréciez la culture japonaise, ou pour mieux la connaître. Vous reprendrez bien un petit peu de peau de tofu crue ?

L’auteur est un expert de la narration en images, il a d’ailleurs été récompensé deux fois pour son talent au festival d’Angoulême, en 2003 pour Quartier Lointain et en 2005 pour le Sommet des dieux.

* Préface de Patrick Honnoré, traducteur. (Très bonne traduction, soit dit en passant !)